logo icone

Le Grand Ménage!

Le Grand Ménage!

Parce que nous sommes vivants, nous produisons des déchets.

Qu’ils soient physiques, chimiques ou émotionnels, ils doivent trouver un chemin pour sortir du corps si l’on veut rester en santé.

Les portes de sortie les plus usitées sont la vessie grâce aux urines, le gros intestin grâce aux selles, les poumons grâce à l’expiration et la peau grâce à la transpiration.

Je mentionne que les larmes sont aussi une belle libération qui n’égalent généralement pas la capacité d’élimination des autres médias.

Nous nous pensons sains, et pourtant, ces portes de sorties de déchets sont bien souvent encombrées et encrassées. Elles ne peuvent faire pleinement leur travail.

Quand ?

Dans un monde idéal, quatre fois l’an, nous prendrions le temps, la volonté et l’énergie d’organiser un petit nettoyage.

Dans un monde idéal, quatre fois l’an, nous prendrions le temps, la volonté et l’énergie d’organiser un petit nettoyage.

Et dans la réalité de l’intensité de nos vies, il n’est pas à négliger de le faire à la nouvelle année calendaire et au début de l’année scolaire.

Les fêtes de fin d’année sont bien souvent trop riches en nourriture et en émotions, de même après la période de la grande saison des pluies

Notre système digestif est un long tube qui débute à la bouche et se termine à l’anus. Tout ce qui est ingéré y est, soit absorbé par notre corps, soit laissé dans le tube pour continuer son trajet et sortir de notre corps.

A cet effet, les fibres ont un rôle de filets qui drainent les déchets vers la sortie. L’absorption des éléments nutritifs se fait tout au long de l’intestin grêle et du gros intestin, de manière codifiée.

Ainsi, l’eau est l’un des derniers éléments réabsorbés car elle permet de contrôler tant le niveau d’humidité du corps que des selles.

De l’importance de la mastication

La salive est le premier suc digestif que nous produisons. Elle est très spécifique à l’aliment auquel nous pensons, puis se précise avec l’odorat et enfin le goût.

Imaginez un carré de chocolat au lait et aux noisettes entières en bouche. Constatez la sensation que votre salive vous donne sur votre langue. Et maintenant imaginez une grosse gorgée d’un pur jus de citron. Constatez de nouveau la texture et la sensation que votre salive vous laisse en bouche. Différente n’est-ce pas ?

C’est grâce à cette spécificité que nous arrivons à
(pré)digérer. Mais c’est aussi lorsque nous en manquons que nous avons des (gros) problèmes
de digestion.

Une méthode efficace pour mieux digérer ? Mâchez ! Mâchez les éléments solides pour qu’ils deviennent une soupe en bouche et mâchez les liquides comme s’ils étaient solides.

Oui, votre repas prendra beaucoup plus de temps.

Et votre digestion en prendra beaucoup moins !

Quelle que soit la corpulence de la personne, prendre le temps de mâcher, en permettant une meilleure digestion qui conduira à une régulation, entre autre, de son poids.

De l’importance des sucs digestifs

Le foie et le pancréas ont des rôles divers et importants. Pour ne citer que cela, leurs suc digestifs seront déversés dans la lumière du tube digestif, peu après l’estomac, pour permettre la digestion des graisses et des protéines animales.

Cette digestion est plus lente, plus complexe. Bien qu’aidée par la salive, elle reste “lente” tout de même (une moyenne de 6h contre 3h pour les fruits et légumes).

C’est pourquoi en période de nettoyage, il est déconseillé de manger des graisses et produit animaliers. Et c’est temporaire !

Les vaches sont des animaux fascinants : avec plusieurs brins d’herbe, elles produisent des muscles puissants.

Nous, les êtres humains, sommes capables de vivre pendant longtemps avec un régime végétarien équilibré. Alors pour les deux semaines que dure ce Grand Ménage, à part heurter vos envies et vos papilles, faire l’économie de protéines animales (bœuf, poulet, porc, poisson,etc…) ne vous fera pas souffrir !

De l’importance de l’eau

L’eau que nous buvons à température du frigidaire entre dans notre corps à 6 degrés environ. Moins encore si l’on rajoute des glaçons.

Notre corps fonctionne sainement à 37 degrés Celsius environ.

Il nous faudra fournir énormément d’énergie pour réchauffer de plus de 30 degrés chacune de ces gorgées d’eau.

En temps normal, il est fortement recommandé de boire une eau tiède, soit très proche de la température du corps. En temps de Grand Ménage, c’est une nécessité que de boire exclusivement de l’eau légèrement plus chaude que notre corps (40 degrés) ou proche (tiède).

L’eau n’est pas compressible. On ne peut pas la «rouler en boule » pour qu’elle prenne moins de place. On aura beau appuyer dessus, elle prendra toujours la même place dans un récipient. Au pire, elle déborde. Il en va de même pour l’eau que nous buvons.

Au moment du repas, l’estomac a pour rôle de brasser le bol alimentaire, très bien humidifié parla salive, pour y ajouter ses sucs gastriques tout en continuant de mélanger le tout. Boire de l’eau pendant le repas revient à constater que vous n’avez pas mâché suffisamment votre bouchée, que la soif s’est fait ressentir.

Cette eau, ajoutée bien souvent en trop grande quantité, ne contient aucun suc digestif, vient «remplir la panse » et l’empêche de brasser efficacement ce bol alimentaire.

Il est essentiel d’apprendre à boire à distance des repas : au minimum 30 min avant et 2h après avoir mangé. Évidemment, gorgée par gorgée, on prendra le temps de mâcher l’eau. On s’évertuera à appliquer cette consigne en temps de Grand Ménage. Seules les tisanes et décoctions qui concernent le curetage hépatique seront tolérées.

De l’importance des féculents

Et enfin, on fera attention de manger des aliments simples que le corps reconnaît facilement. Sans transformation, pelez la peau des féculents  faites cuire à la vapeur. Redécouvrez les différences des goûts purs, sans assaisonnement, de patates douces et de pommes de terre, la texture dure du taro, le petit goût un peu piquant du manioc et plus encore.

Les légumineuses étant légèrement plus complexes à digérer on les réintègrera à l’alimentation après le Grand Ménage, pareil pour les céréales.

Alors voilà ! Le but de ce moment n’est pas de constater la fête dans sa bouche mais plutôt de simplifier le travail de notre corps pour qu’il puisse lui aussi prendre du repos et des vacances bien méritées – surtout après les périodes précitées ! Et oui ! C’est ennuyeux… Et heureusement, cela ne dure que deux semaines !

Aucune restriction de quantité : mangez jusqu’à satiété. Réapprenez si besoin à l’écouter puisque vous recommencez à mâcher ! Des féculents à n’en plus finir : matin, midi et soir. Pour les puristes, on choisira un féculent unique par repas.

Aucune sauce, aucune vinaigrette, aucun légume cru ou cuit, aucun fruit, aucune viande ni poisson, aucun dessert, aucune douceur, rien ! Juste des féculents !

Seulement pendant deux semaines… Vous saurez relever le pari !

Et parallèlement à ce régime follement passionnant, mettez en place quatre choses :

-Un verre d’eau tempérée avec une cuillère à café de sulfate de magnésium le matin à jeun ;

-Des bains de pieds dans de l’eau bien chaude salée au gros sel de mer, idéalement entre 17h et 19h pendant 30 min ;

-Une bouillotte chaude sur le ventre tous les jours, le soir une heure après le dernier repas, pendant 30 min ;

La mise en place des éléments qui constituent le Curetage Hépatique du Dr Lambelin.

Comment faire tout cela ?

1- Constatez, reconstatez, le besoin de votre corps à se faire nettoyer,
2- Choisissez une période de deux semaines où les stress n’est pas à son comble et où vous pourrez prendre de bonnes habitudes nutritionnelles,
3- Fixez les deux journées qui concernent le curetage hépatique : elles doivent être exemptes d’énervement, de colère, d’irritation extérieure et avec une garantie que les toilettes sont à disposition,
4- Constituez votre sac de courses « féculents » et « curetage hépatique » et cachez, videz, donnez toutes les autres tentations inutiles durant cette période,
5- Imaginez déjà à quel point vous aller vous sentir bien ! Relevez le challenge ! Osez rencontrez le « nouveau vous » !

Pour en savoir plus, suivez le Dr Adèle Lescot N’zé qui vous invite à une réunion Zoom planifiée. 
Sujet : Le Grand Ménage ! Heure : 21 janv. 2021 08:30PM Africa/Bamako Participer à la réunion Zoom 

 https://us04web.zoom.us/j/74224626630pwd=OVdNVEcvd1c2OURFdzFBYjh5bTk5Zz09
ID de réunion : 742 2462 6630 Code secret : LMChiro 

Add Comment

Your email is safe with us.

Se connecter Mamafrica Santé

Pour une connexion ou une création de compte plus rapide utilisez un compte de réseau social.

ou

Les détails du compte seront confirmés par email.

Réinitialiser votre mot de passe