logo icone

L’OMS met en garde contre l’élargissement des écarts dans la distribution des vaccins

L’OMS met en garde contre l’élargissement des écarts dans la distribution des vaccins

L’Organisation mondiale de la santé a mis en garde lundi contre un écart croissant entre le nombre de vaccins contre le coronavirus administrés dans les pays riches et ceux distribués aux nations plus pauvres dans le cadre de l’initiative mondiale Covax.

“L’écart entre le nombre de vaccins administrés dans les pays riches et le nombre de vaccins administrés par l’intermédiaire de Covax se creuse chaque jour”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’agence sanitaire des Nations unies.

“La distribution inéquitable des vaccins n’est pas seulement un outrage moral, elle est aussi économiquement et épidémiologiquement autodestructrice”, a ajouté Tedros, lors d’une conférence virtuelle organisée par les Émirats arabes unis pour traiter de la vaccination mondiale.

“Tant que le virus continuera à circuler où que ce soit, des gens continueront à mourir, le commerce et les voyages continueront à être perturbés, et la reprise économique sera encore retardée.”

Cette décision fait suite aux critiques formulées par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à l’encontre des nations qui ont créé un “stock” de vaccins Covid-19, les appelant à partager pour aider à mettre fin à la pandémie.

Les autorités sanitaires ont distribué plus de 510 millions de doses de vaccin contre le coronavirus dans le monde.

M. Tedros avait demandé à tous les pays de commencer à vacciner dans les 100 premiers jours de l’année, mais à l’approche de cette échéance, 36 pays n’ont toujours pas reçu la moindre dose.

Seize d’entre eux devraient recevoir leurs premières doses par l’intermédiaire de Covax au cours des deux prochaines semaines, mais les 20 autres pays ne seront probablement pas concernés.

L’agence des Nations unies pour l’enfance a exhorté lundi les pays les plus riches à assurer une distribution équitable des vaccins, ajoutant que 510 millions de dollars sont nécessaires pour soutenir la distribution dans le monde entier.

“Nous avons besoin d’aide”, a déclaré Henrietta Fore, responsable de l’UNICEF, lors de la conférence virtuelle.

“Nous avons besoin que les fabricants de vaccins donnent la priorité à Covax et s’efforcent d’obtenir l’approbation réglementaire pour une distribution rapide, équitable et abordable. Nous avons besoin que les nations les plus riches fassent don de doses supplémentaires par le biais de Covax.”

L’initiative Covax devait permettre de distribuer quelque 238 millions de doses dans le monde d’ici à la fin du mois de mai ; à ce jour, plus de 32 millions de doses ont été expédiées.

Le projet est mené conjointement par l’OMS, l’alliance pour les vaccins Gavi et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations.

Le nouveau coronavirus a tué près de 2,8 millions de personnes depuis l’apparition de la flambée en Chine en décembre 2019.

copyright 2021 Agence France-Presse

Tags

Add Comment

Your email is safe with us.

Se connecter Mamafrica Santé

Pour une connexion ou une création de compte plus rapide utilisez un compte de réseau social.

ou

Les détails du compte seront confirmés par email.

Réinitialiser votre mot de passe